Concert 1

Billie Holiday Passionnément

Plongée dans la vie tumultueuse de la chanteuse de blues Billie Holiday : sur des images d’archives de l’artiste mises en scène par le vidéaste Olivier Garouste, le pianiste de jazz Paul Lay improvise et imprime son tempo. Un ciné-concert pas comme les autres.

Concert en partenariat avec l’ASCA- Beauvais
Renseignements 03 44 10 30 80

Paul Lay
Piano, compositions, arrangements
Olivier Garouste
vidéo, manipulation d’images
Date : 05 / 10 / 2017 à 20h Lieu : ASCA – Salle Agnès Varda

Plongée dans la vie tumultueuse de la chanteuse de blues Billie Holiday : sur des images d’archives de l’artiste mises en scène par le vidéaste Olivier Garouste, le pianiste de jazz Paul Lay improvise et imprime son tempo. Un ciné-concert pas comme les autres.

Concert en partenariat avec l’ASCA- Beauvais
Renseignements 03 44 10 30 80

Paul Lay

En 2016, Paul Lay reçoit le Prix « Django Reinhardt », qui distingue le meilleur artiste de jazz français de l’année, décerné par l’Académie du jazz.

Il est aussi élu Révélation Française par le Critic Poll 2015 (Jazz Magazine).

En 2014 il reçoit le Grand Prix du disque de Jazz de l’Académie Charles Cros, avec son album Mikado.

“Excellente imagination harmonique, jeu très diversifié, compositions des plus intéressantes, connaissance évidente de l’histoire du jazz, discours personnel. Paul Lay a tous les atouts pour « monter » et durer ! — Martial Solal

Après des études au Conservatoire de Toulouse, puis au CNSM de Paris, département Jazz et Musiques Improvisées avec Hervé Sellin, François Théberge, Glenn Ferris et Dre Pallemaerts, Paul Lay se perfectionne auprès de Riccardo Del Fra.

Prix de soliste au Concours National de Jazz de la Défense, Paul Lay est lauréat de prestigieux concours internationaux (Piano-Jazz de Moscou, Piano-Jazz Martial Solal, Piano jazz de Montreux), ainsi que de la Fondation Meyer, Mécénat Musical Société Générale.

En récital solo et avec ses différentes formations en trio avec Dré Pallemaerts et Clemens Van Der Feen, en Quartet avec Antonin Hoang, ou avec « Alcazar Memories » aux côtés d’Isabel Sörling et Simon Tailleu, Paul Lay poursuit une carrière internationale. Paul se produit régulièrement au Festival de Jazz de Marciac, à la Scène nationale de Cherbourg, à Jazz à la Villette, au festival d’Annecy, de Biarritz, de Cologne, au Midsummer Festival d’Hardelot, à Musique à l’Empéri, à La Criée à Marseille, à Piano aux Jacobins à Toulouse, au Festival de La Roque d’Anthéron, au North Sea Jazz Festival à Rotterdam, au Festival Radio France Montpellier, à La Folle Journée de Nantes.

Il joue aussi dans les formations de Géraldine Laurent Quartet, Eric Le Lann Quartet, Riccardo Del Fra Quintet, Ping Machine, Shauli Einav Quintet, l’ensemble Aum de Julien Pontvianne.

A l’occasion de la première journée internationale du Jazz à l’Unesco, il accompagne Barbara Hendricks en duo pour un medley de spirituals et gospels.