Concert 5

La scène est ouverte aux talents en herbe : étudiant à Maastricht, le tout jeune quatuor avec piano Malevich vient faire ses preuves à Beauvais. Au programme Turina, clin d’œil aux parfums espagnols, et Brahms, pour l’éternité

Quatuor Malevich

 

Programme :
Turina : Quatuor pour piano et cordes en la mineur op. 67
Brahms : Quatuor pour piano et cordes nº 1 en sol mineur opus 25

Concert gratuit, en partenariat avec le conservatoire de Maastricht

Date : 16 / 10 / 2016 à 11h00 Lieu : Grange de la Maladrerie Saint-Lazare
Quatuor avec piano Malevich (violon, violoncelle, alto, piano)

Récemment formé, le Quatuor avec piano Malevich est formé de quatre instrumentistes étudiants au Conservatoire de Maastricht.

Andrey Roszyk (violon) est né en 1993 à Vienne, en Autriche. Il commence à étudier le violon à 5 ans à Stockholm, puis à Moscou. En 2007 il est admis à l’Académie de musique de Moscou dans la classe d’Alviya Vandysheva et en 2012 au Conservatoire de Moscou dans la classe de Vladimir Ivanov. Depuis 2015 il étudie au Conservatoire de Maastricht avec Boris Belkin.

Ian Psegodschi (alto) est originaire de Moldavie où il est né en 1990. Après avoir étudié en Moldavie dès l’âge de 6 ans, il intègre le Conservatoire G. Verdi à Milan en 2009 dans la classe de Claudio Pavolini. En 2011, il entre au Conservatoire royal de Gand chez le professeur Michael Kugel, avant d’être admis en 2015 au Conservatoire de Maastricht toujours avec Michael Kugel.

 

Stéphane Giampellegrin (violoncelle) est né au Luxembourg en 1989. Il commence ses études de violoncelle au Conservatoire du Luxembourg où il obtient son premier prix en 2009. In 2014, il intègre le Conservatoire de Maastricht où il prépare son Master dans la classe de M. Iancovici.

 

Sofiia Raichenko (piano) est née à Kiev, en Ukraine, en 1992. A 6 ans, elle intègre l’Ecole des Arts à Kiev et tout en étudiant, remporte de très nombreux prix pour jeunes artistes.

En 2011 elle intègre le Conservatoire Tchaïkovski à Kiev, dans la classe de Yuri Kot puis en 2013 le Conservatoire de Maastricht dans la classe de Katia Veekmans.