Trio WANDERER

Vincent COQ, piano
Raphaël PIDOUX, violoncelle
Jean-Marc PHILLIPS-VARJABÉDIAN, violon
BEETHOVEN trio op70 n°1
LISZT Tristia
BRAHMS trio op. 8
Concert co-réalisé avec le Théâtre du Beauvaisis, scène nationale de l’Oise

 

Esprits, vous êtes là…

Escale beauvaisienne sur le parcours 2012 du Trio Wanderer qui a choisi le voyage comme nom de famille. Un nom riche de sens liés aux chantres du romantisme allemand : Schubert, qui a écrit le lied Wanderer, nom qui sera donné plus tard à une de ses oeuvres majeures pour le piano. Mais aussi Carl David Friedrich, un peintre dont le tableau Der Wanderer  figure effectivement un voyageur solitaire. Les Wanderer, eux, sont trois depuis 25 ans, et cette halte en Picardie est aussi l’occasion de fêter leur anniversaire qui est aussi celui de la musique.

Car dès qu’ils se retrouvent sur scène, l’étincelle jaillit entre eux comme des silex frottés par de bons génies. C’est cet instant magique que nous vous invitons à découvrir dans des oeuvres empreintes du plus grand lyrisme : le Trio op.70 n°1 de Beethoven, surnommé les Esprits, par le caractère quasiment surnaturel de son deuxième mouvement en apesanteur, le Trio op.8 n°1 de Brahms, magnifique élégie crépusculaire écrit pourtant par un tout jeune homme et Tristia, transcription par Liszt de la Vallée D’obermann, une pièce pour piano appartenant aux Années de pélerinage.

 

Concert diffusé en direct sur Radio Classique